Adjectifs / Grammaire française
» adjectifs
» adjectifs qualificatifs
» adjectifs démonstratifs
» adjectifs possessifs
» adjectifs indéfinis
  » 1- Définition
  » 2- Les formes de l’adjectif
  » 3- Emploi, cas par case
» adjectifs numéraux
» adjectifs relatifs,
interrogatifs & exclamatifs
» adjectif verbal
» liens utiles

Adjectifs indéfinis

Emploi, cas par cas

3-1- Aucun et nul

Employés comme adjectifs indéfinis, aucun et nul expriment le plus souvent la quantité zéro. Aussi sont-ils presque toujours au singulier et accompagnés de la préposition sans ou des adverbes ne, ne… jamais, ne … plus.
Je n’y vois aucun inconvénient.
Je ne vois aucune route dans cette direction.

Il n’a nul doute à ce sujet.
Nulle femme n’est assez bien pour son fils.

Toutefois, ils peuvent s’accorder dans les phrases exprimant le doute, l’interrogation ou la comparaison. Ils ont alors le sens de « un »
Je doute qu’il obtienne aucune réponse de leur part.
N’y a-t-il ici nulle âme qui vive ?

Aucun et nul s’emploient également au pluriel devant des noms qui ne possèdent pas de singulier ou qui au pluriel, prennent un sens particulier.
Elle n’a eu aucuns frais.
Il ne veut nulles funérailles.

Remarque :
Attention de ne pas confondre avec le pronom indéfini d’aucuns qui s’emploie toujours au pluriel dans le sens de certains, plusieurs, quelques-uns.

Notez qu’aucun peut également être pronom (aucun d’entre nous n’y échappera)
Tandis que nul peut être adjectif qualificatif (ce devoir est nul) ou encore pronom (nul n’est jamais revenu vivant de cet endroit)

3-2- Autre

Employé comme adjectif indéfini, autre sert à exprimer plusieurs choses :

Il permet de distinguer deux personnes ou objets.
Il préfère une autre voiture.

Il permet de renvoyer à un moment du passé ou de l’avenir.
Il reviendra un autre jour.

Il permet de renforcer les pronoms nous et vous.
Nous autres, frontaliers, profitons des deux pays.

Il s’accorde en nombre avec le nom qu’il détermine et conserve la même forme au masculin et au féminin.
Je ne vois pas d’autre alternative / pas d’autre moyen.
Ils ont finalement pris d’autres engagements.

Remarque :
Autre peut être adjectif indéfini, adjectif qualificatif ou pronom indéfini. Il importe de ne pas les confondre.

Adjectif qualificatif, il a le sens de « différent ».
La réalité est toute autre.

Pronom, il représente un ou plusieurs noms ou prénoms précédemment exprimés.
Ils ont deux fils. L’un est chirurgien, l’autre est géologue.

3-3- Certain

Employé comme adjectif indéfini, certain se place avant le nom et signifie « un » ou « quelque(s) ». Il s’emploie seul ou accompagné de l’article indéfini un(e).
Il possède un certain charisme, c’est indéniable.
Certaines fois je regrette de l’avoir rencontré.

Placé devant un nom propre, il exprime le fait que l’on ne connaisse pas la personne.
Une certaine Marie-Jeanne a appelé.

Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il détermine.
Un certain jour / Une certaine fois
Certains policiers / Certaines banques

Remarque :
Certain peut être adjectif indéfini, adjectif qualificatif ou pronom indéfini. Il importe de ne pas les confondre.

Adjectif qualificatif, il a le sens de « sûr ». Il se place alors après le nom.
Un changement certain de propriétaire.

Pronom, il a le sens de « quelques-uns ».
Certaines croient que c’est immédiat.

3-4- Chaque

L’adjectif indéfini chaque sert à exprimer que la personne ou l’objet qu’il détermine fait partie d’un ensemble. Il précède immédiatement le nom et s’emploie toujours au singulier.
Chaque chose a sa place.

Remarque :
Notez que si l’on répète chaque, le verbe n’en reste pas moins au singulier.
Chaque virgule, chaque point a son importance.

3-5- Différents, divers

Employés comme adjectifs indéfinis, différents et divers expriment la pluralité et la diversité. Ils sont alors toujours au pluriel et placés devant un nom au pluriel. Ils s’accordent en genre avec le nom qu’ils déterminent.
Ils ont différents moyens, différentes options à proposer.
J’utilise divers pinceaux, diverses plumes.

Remarque :
Différent peut également être adjectif qualificatif. Il est dans ce cas, placé après le nom et a le sens de « distinct ».
Je vois les choses sous un jour différent.

3-6- Maint

L’adjectif indéfini maint exprime une quantité élevée, mais imprécise, dans le sens de « plus d’un », « plusieurs ». Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il détermine.
Il y a beaucoup de gens et parmi eux, maintes personnes que je n’ai jamais vues.
Je lui ai parlé à mainte(s) reprise(s).

Remarque :
Il est toujours au pluriel dans l’expression maintes et maintes fois.
Je lui ai répété maintes et maintes fois qu’il ne devait pas sortir sans me prévenir.

3-7- Même

Employé comme adjectif indéfini, même s’accorde en nombre avec le nom ou pronom qu’il détermine ; il a la même forme au masculin et au féminin. Il sert à désigner différentes choses :

Placé devant le nom, combiné à un autre déterminant, il marque la ressemblance.
Pierre a choisi la même chemise.

Placé immédiatement après le nom ou le pronom, il renforce ce dernier, désignant que c’est bien de cette personne ou de cet objet dont il est question.
C’est cela même.
Ce sont ces idées mêmes qui me gênent.
Je l’ai moi-même envoyé.

Remarques :
Placé après un pronom personnel, même s’y joint par un trait d’union.
Moi-même ; nous-mêmes ; eux-mêmes.
En revanche, cela même, ici même… s’écrivent sans trait d’union.

Dans le cas des nous et vous de politesse, même reste au singulier.
Faites vous-même votre choix !

Placé après un nom indiquant une qualité, il renforce son sens indiquant que la qualité est portée à son plus haut degré.
C’est l’ingratitude même.
Elle est la vertu même.

Remarque :

Même peut également être adverbe. Il est dans ce cas invariable et a le sens de « aussi, de plus, y compris » .
Même sans le sou il continue de sortir.
Les voleurs ont tout emporté, la télévision, la caméra, l’ordinateur et même mes vases.

3-8- N’importe quel

L’adjectif indéfini n’importe quel marque l’indétermination. Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il détermine.
N’importe quelle feuille fera l’affaire.
Elle utilise n’importe quels savons, n’importe quelles brosses.

3-9- Plusieurs

L’adjectif indéfini plusieurs marque la multiplicité. Il s’emploie toujours au pluriel et a la même forme au féminin et au masculin. Il s’emploie sans autre déterminant.
J’ai pris plusieurs fois l’avion cette année.
Plusieurs points posent problème.

3-10- Quelconque

Employé comme adjectif indéfini, quelconque a le sens de « n’importe quel ». Il se place avant ou après le nom qu’il détermine et s’accorde en nombre avec ce dernier. Il a la même forme au masculin et au féminin.
Passe-moi n’importe quel stylo.
Il s’est arrêté dans un hôtel quelconque.

3-11- Quel et quelque

Quel, suivi de que, s’écrit en deux mots lorsqu’il est suivi du verbe être ou d’un verbe similaire (devoir être, pouvoir être…). Il est adjectif indéfini et s’accorde en genre et en nombre avec le nom ou pronom qu’il détermine.

Quel que puisse être son passé, il n’excuse pas un tel comportement.
Quels que soient leurs besoins, nous tenterons d’y répondre au mieux.
Quelle qu’en soit la raison, son retard est impardonnable.
Quelles que doivent être les conséquences, j’assume ma décision.

Dans les autres cas, Quelque s’écrit en un mot.
Employé comme adjectif indéfini, il revêt plusieurs significations.

Au singulier, il remplace l’article indéfini un pour renforcer l’indétermination. Il a alors le sens de « un certain ».
Il reste quelque espoir de retrouver des survivants.

Au pluriel, il remplace l’article indéfini des et exprime une petite quantité. Il a alors le sens de « plusieurs »
Nous avons invité quelques amis à dîner.

Remarque :
Quelque peut également être adverbe. Il est alors invariable et revêt plusieurs significations selon son utilisation.
devant un adjectif numéral, il a le sens de « environ ».
Ils étaient quelque cinq mille manifestants.

dans l’expression quelque… que si quelque précède un adjectif ou un adverbe, il a le sens de « si… que ».
Quelque intelligent que vous soyez, vous ne pouvez avoir réponse à tout.

3-12- Tel

Employé comme adjectif indéfini, tel exprime l’indétermination. Il s’emploie généralement au singulier, à propos des personnes ou des choses que l’on ne peut désigner précisément.
Il m’a donné rendez-vous tel jour, à telle heure.

Remarques :
Tel peut également être adjectif qualificatif ou pronom indéfini.

Employé comme adjectif qualificatif, il revêt plusieurs sens selon le contexte.
il exprime la similitude et a le sens de « pareil, semblable » ; il peut alors être suivi d’une subordonnée de comparaison.
Telle idée ne peut être prise au sérieux.
Je suis telle que tu m’as connue.

il exprime l’intensité et a le sens de « si grand, si fort » ; il peut alors être suivi d’une subordonnée de conséquence.
Son comportement fut tel que je ne puis lui pardonner.

Règles d’accord :
Tel que s’accorde avec le nom qui précède.
Il maîtrise plusieurs langues telles que l’anglais, l’espagnol, l’allemand…

Tel, employé sans que, comme conjonction de comparaison s’accorde normalement avec le second terme de la comparaison.
Des femmes belles et intelligentes telle ma nièce.
Les langues mortes tel le latin ne sont aujourd’hui plus guère apprises.

Notez que sous l’influence de tel que, on retrouve fréquemment l’accord avec le premier terme… on préférera toutefois maintenir l’accord avec le second terme.

L’expression tel quel s’accorde avec le nom auquel elle se rapporte.
Laissez la table telle quelle, je m’en occuperai plus tard.
Je te rends tes plats tels quels.

Employé comme pronom indéfini, il désigne une personne indéterminée, généralement au singulier.
Tel est pris qui croyait prendre. (La Fontaine)

3-13- Tout

Employé comme adjectif indéfini, tout revêt plusieurs sens selon le contexte. Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il détermine.

Au singulier, il a le sens de « chaque, n’importe lequel ».
Tout travail mérite salaire.

Au pluriel, il a le sens de « les uns et les autres sans exception ».
Toutes mes collègues sont venues.

Remarques :
Tout peut également être adjectif qualificatif, pronom, nom ou encore adverbe. Il importe de ne pas les confondre.

Adjectif qualificatif, il a le sens de « entier » ou d’ « unique ». Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie.
J’ai passé toute mon enfance à Grenoble.
Tous ces ballons font la joie des enfants.

Sauf lorsque employé avec certains noms propres : un nom de ville (tout Paris était là) ou nom de personne désignant l’ensemble des œuvres (j’ai lu tout Kundera), où il demeure invariable.

Pronom, il a le sens de « toute chose, tout le monde… » ou il sert à rappeler un ou plusieurs noms ou pronoms précédemment exprimés.
Tout s’efface, tout disparaît.
Il attendait toujours ses invités, tous étaient bloqués dans les embouteillages.

Nom, il a le sens de « la chose entière ».
Le tout est plus grand que la somme des parties.

Adverbe, il a le sens de « complètement, entièrement, tout à fait ». Il est alors invariable.
Zoé est tout étonnée.
Leurs vêtements sont tout mouillés.

Tout, adverbe, s’emploie également dans la locution tout…que qui signifie « quelque… que » et aussi devant un gérondif.
Tout ambitieux qu’ils sont, ils se heurteront à la hiérarchie.
Tout en courant, elle continuait son histoire.

adjectifs » Adjectifs indéfinis » Emploi, cas par cas
Tous droits reservés, reproduction interdite sans un accord écrit © Adjectifs / Le Cancre - Partenaires : Conjugaison - Définition - Expressions