Adjectifs / Grammaire française
» adjectifs
  » 1- Définition
  » 2- Fonctions de l’adjectif
  » 3- Les marques du féminin
  » 4- Les marques du pluriel
  » 5- L’accord de l’adjectif
  » 6- Les degrés de l’adjectif
» adjectifs qualificatifs
» adjectifs démonstratifs
» adjectifs possessifs
» adjectifs indéfinis
» adjectifs numéraux
» adjectifs relatifs,
interrogatifs & exclamatifs
» adjectif verbal
» liens utiles

Adjectifs qualificatifs

L’accord de l’adjectif qualificatif

5-1 Règles générales

Quelle que soit sa fonction, épithète, attribut ou apposé, l’adjectif qualificatif s’accorde en genre et en nombre avec le nom ou le pronom qu’il qualifie.

Ainsi, l’adjectif épithète s’accorde en genre et en nombre avec le nom ou le pronom qu’il qualifie.
De merveilleuses cantates

L’adjectif apposé s’accorde en genre et en nombre avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte.
Heureuses, elles partirent.

L’attribut s’accorde en genre et en nombre avec le sujet ou le complément d’objet direct auquel il se rapporte.
Ils sont désespérés.

Remarque :
Dans le cas où l’adjectif servirait d’attribut à un infinitif ou à une proposition, il est alors mis au genre et au nombre indifférenciés, c’est-à-dire au masculin singulier.
Danser est pour elle si aisé.

L’adjectif qui se rapporte à plusieurs noms ou pronoms coordonnés prend la marque du pluriel et le genre des mots qualifiés. S’ils sont de genres différents, l’adjectif prend le genre indifférencié, c’est-à-dire le masculin.

Une robe ou une jupe neuves.
Un écran et un clavier neufs.
Des griffes et un bec acérés.

5-2- Règles particulières

5-2-1- Les adjectifs de couleur

S’il est simple, l’adjectif de couleur s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie.
Des fleurs bleues. Des tentures rouges. Des fauteuils verts.

Il est en revanche invariable dans deux cas :

La couleur est évoquée par un nom de fleurs, de fruits, de pierres précieuses, etc.
Des yeux noisette. Des voitures orange. Des boucles d’oreilles émeraude.

Remarque :
Exception faite des adjectifs rose, écarlate, fauve, incarnat, mauve, pourpre qui s’accordent en genre et en nombre.
Des fleurs roses. Des coussins fauves. Des lilas mauves.

L’adjectif désignant la couleur est composé.
Des rideaux vert clair. Des cheveux brun foncé. Une robe bleu ciel.

5-2-2- Les adjectifs composés

L’accord des adjectifs qualificatifs composés dépend de la nature des mots qui les composent.

Si l’adjectif composé est formé de deux adjectifs, les deux adjectifs s’accordent alors en genre et en nombre.
Des personnes sourdes-muettes.

Si l’adjectif composé est composé de deux adjectifs, mais le premier possède une valeur adverbiale, seul le second adjectif s’accorde en genre et en nombre. Des bébés mort-nés.
Des personnes haut placées.

Si l’adjectif est composé d’un mot invariable et d’un adjectif, seul l’adjectif s’accorde en genre et en nombre.
Il descendit à l’avant-dernière station.

Si l’adjectif est composé d’un mot présentant la désinence –o ou –i et d’un adjectif, seul l’adjectif s’accorde en genre et en nombre.
Les populations anglo-saxonnes.
Des pièces tragi-comiques

si l’adjectif est composé e deux adjectifs de couleur, les deux demeurent alors invariables.
Des chaussures bleu clair.
Des coussins vert foncé.

5-2-3 Les adjectifs employés adverbialement

Les adjectifs employés adverbialement avec un verbe demeurent invariables.
Ces chaises coûtent cher.
Elles chantent faux.
Les hirondelles volent bas.

5-2-4- Les noms employés adjectivement

Dans certaines réductions syntaxiques, des noms ou des syntagmes nominaux peuvent être utilisés comme adjectifs. Ils demeurent le plus souvent invariables.
Des équipes junior.
Des vêtements bon marché.
Des lunettes très tendance.

Dans certains cas toutefois, lorsque l’adjectivation est complète, il y a accord.

Des avions miniatures.
Des poupées gigognes.
Des dessins cochons.
Ils sont devenus marteaux !

Mais d’autres cas, l’usage peut rester partagé :
Des si bémol / bémols.
Une femme costaud / costaude.
Elles en étaient pantois / pantoises.
Des sacs plastiques / plastique.
Des questions encore taboues / tabou.

5-2-5 Les adjectifs de formation expressive

Les adjectifs de formation expressives (baba, caca, flagada, fute-fute-, gaga, gnan-gnan, riquiqui, toc-toc, zinzin…) demeurent invariables en genre et le plus souvent en nombre également.

Ils sont restés baba.
Elle est raplapla.
Ils ne sont vraiment pas fute-fute.
Ce qu’elles peuvent être gnan-gnan !

5-3- Autres règles particulières

5-3-1- Avoir l’air

L’adjectif qui suit la locution avoir l’air peut s’accorder, selon le sens désiré, avec « air » ou avec le sujet.
Elles ont l’air sérieux. / Elles ont l’air sérieuses.

L’accord se fait avec air si l’on veut donner le sens « d’aspect », de « physionomie ».
Elle a l’air audacieux.

L’accord se fait avec le sujet si l’on veut donner le sens de « paraître ».
Ils ont l’air fatigués.

5-3-2- Demi, semi et mi

Demi s’accorde en genre lorsque placé après un nom dont il est séparé par la conjonction et.
Trois heures et demie.
Un verre et demi

Demi est invariable lorsque :

placé devant un nom ; il est de plus séparé du nom par un trait d’union
Une demi-bouteille.

placé devant un adjectif car employé en tant qu’adverbes ; il est de plus séparé par un trait d’union.
Une fenêtre demi-fermée.

Remarque :
La locution adverbiale à demi est également invariable et ne prend pas de trait d’union.
Une porte à demi fermée.

Semi et mi sont toujours invariables.
Des semi-remorques.
La mi-juillet.
Les yeux mi-clos.

5-3-3- Feu

L’adjectif feu, qui signifie « défunt », s’accorde s’il est précédé d’un déterminant.
Les feus rois de France.

Dans les autres cas, il est invariable.
Feu ma mère.

5-3-4- Fort

L’adjectif fort demeure invariable quand employé dans les expressions se faire fort de, se porter fort pour.
Les joueurs se sont fait fort de remporter le match.
Elle se porte fort pour lui.

5-3-5- Grand

L’adjectif grand est invariable dans certaines expressions où il précède un nom féminin auquel il est lié par un trait d’union.
Une grand-mère ; la grand-rue ; des grand-tantes ; grand-peine ; grand-chose ; grand-soif ; grand-faim…

5-3-6- Nu

L’adjectif nu est invariable lorsqu’employé sans déterminant devant tête, bras, jambe, pieds auxquels il est joint par un trait d’union.
Marcher nu-pieds ; Aller nu-tête, nu-bras, nu-jambes

En revanche, on écrit : nue-propriété et nus-propriétaires.

Employé après le nom, l’adjectif nu s’accorde en genre et en nombre avec ce nom.
Marcher pieds nus ; aller tête nue, bras nus, jambes nues.

5-3-7- Possible

L’adjectif possible demeure invariable lorsqu’il renforce les adverbes le plus, le moins, le meilleur…
Ils ont visité le plus de pays possible (= le plus possible de pays)

Dans les autres cas, il suit la règle générale d’accord des adjectifs et s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.
Essayez toutes les combinaisons possibles.

adjectifs » Adjectifs qualificatifs » L’accord de l’adjectif qualificatif
Tous droits reservés, reproduction interdite sans un accord écrit © Adjectifs / Le Cancre - Partenaires : Conjugaison - Définition - Expressions